Candidat à l'accès à la profession de l'audit

Il existe trois types de candidats à l’accès à la profession de l’audit au Luxembourg :

  • les candidats exerçant une activité professionnelle au Luxembourg visés à l’article 1er, point 1 du RGD accès profession ;
  • les candidats agréés comme contrôleurs légaux des comptes ou remplissant les conditions d’agrément dans d’autres États membres, visés à l’article 1er, point 2 du RGD accès profession ;
  • les candidats titulaires d’un agrément considéré comme équivalent, dans des pays tiers assurant la réciprocité au Luxembourg, visés à l’article 1er, point 3 du RGD accès profession.

Pour être admis au stage professionnel de réviseur d'entreprises, le candidat doit :

  • disposer des qualifications théoriques de niveau master ou équivalent spécifiques à la profession ;
  • attester de son honorabilité professionnelle.

Pour obtenir le titre de « réviseur d'entreprises », le candidat doit ensuite :

  • effectuer un stage professionnel de 3 ans (minimum) à 7 ans (maximum) supervisé par la CSSF ;
  • suivre une formation complémentaire portant sur la législation luxembourgeoise organisée par l’Université du Luxembourg ;
  • et réussir un examen d’aptitude professionnelle spécifique organisé par la CSSF.

Une dérogation portant sur le diplôme initial, le stage et la formation pratique peut être accordée après 15 ans d’expérience professionnelle dans les domaines financier, juridique et comptable.

 
Une dérogation portant sur le diplôme initial et le stage peut être accordée après 7 ans d’expérience professionnelle dans les domaines financier, juridique et comptable.

  
Une exemption portant sur le stage, l’examen d’aptitude professionnelle ainsi qu’une partie de la formation complémentaire est accordée aux candidats disposant d’un agrément dans un autre État membre.

 
Une exemption portant sur le stage et l’examen d’aptitude professionnelle ainsi qu’une partie de la formation complémentaire peut également être accordée aux candidats disposant d’un agrément dans un État tiers reconnu équivalent et assurant la réciprocité au Luxembourg.