Candidature à l'accès à la profession de l'audit

Le candidat au stage professionnel de réviseur d’entreprises doit adresser une demande à la CSSF par le biais du formulaire « Candidat à l’accès à la profession de réviseur d’entreprises – Inscription » en cochant la catégorie « stagiaire » et en y joignant :

  • une copie des diplômes d'études supérieures (copie conforme pour les diplômes délivrés par un établissement hors UE) ;
  • les originaux des certificats administratifs établis par le ou les établissements d'enseignement supérieur ;
  • une copie de la carte d'identité/passeport ;
  • un extrait récent du casier judiciaire ;
  • le formulaire « Déclaration sur l’honneur pour les personnes physiques ».

Après réception d'un dossier complet :

  • si le diplôme du candidat figure sur la liste des diplômes établie par voie de règlement CSSF, la CSSF notifie l'admission au stage endéans un mois ;
  • si le diplôme du candidat n'est pas inscrit sur cette liste, une commission consultative spécifie les points d'études ECTS à compléter et la CSSF notifie l'admission au stage pour les candidats ayant complété au moins 10 matières sur les 15 du certificat administratif, dans les 3 mois suivant l'avis de la commission.

Dans le mois suivant l'admission, le candidat doit confirmer son inscription au stage par courrier ou email (supaudit@cssf.lu) à la CSSF, contresigné par le maître de stage.

  
La date d'entrée en stage peut être rétroactive de 6 mois si le stagiaire était déjà employé auprès d'un réviseur d'entreprise agréé ou cabinet de révision agréé durant cette période. À défaut de confirmation d'inscription endéans un mois, le stage débute à la date de réception de la confirmation.

 

Durant son stage, le stagiaire doit :

  • communiquer tout changement de maître de stage et toute interruption ou reprise du stage, dans un délai d'un mois, par courrier ou email (supaudit@cssf.lu) à la CSSF, contresigné par le maître de stage ;
  • suivre la formation complémentaire portant sur la législation luxembourgeoise et obtenir le certificat de formation complémentaire ;
  • puis s'inscrire à l'examen d'aptitude professionnelle après 3 ans d'expérience professionnelle minimum.

Pour obtenir une dérogation, le candidat qui justifie de 7 ou 15 ans d'expérience dans les domaines financier, juridique et comptable doit adresser une demande à la CSSF par le biais du formulaire « Candidat à l’accès à la profession de réviseur d’entreprises - Inscription » en cochant la catégorie « 7 ans » ou « 15 ans » et en y joignant :

  • une lettre de motivation mettant essentiellement l'accent sur l'activité d'audit ;
  • les certificats de travail détaillant les activités/missions assurées au cours de sa carrière pour justifier 7 ou 15 ans d'expérience professionnelle ;
  • un curriculum vitae détaillant le parcours professionnel ;
  • une copie de la carte d'identité/passeport ;
  • le formulaire « Déclaration sur l’honneur pour les personnes physiques » ;
  • un extrait récent du casier judiciaire.

 Si la dérogation est accordée, la CSSF invite le candidat :

  • à s'inscrire au stage (s'il n'en est pas exempté) ;
  • à suivre la formation complémentaire portant sur la législation luxembourgeoise (s'il n'en est pas exempté) ;
  • puis à se présenter à l'examen d'aptitude professionnelle.