30 août 2021
Statistiques trimestrielles

Les gestionnaires de fonds d’investissement

Situation au 31 mars 2021

Introduction

En vue de la lecture des graphiques ci-dessous, il faut entendre par gestionnaires de fonds d’investissement autorisés (GFI autorisés), les gestionnaires de fonds suivants :

  • les sociétés de gestion relevant du Chapitre 15 (SG CH15) de la loi du 17 décembre 2010 concernant les organismes de placement collectif (ci-après loi 2010) ;
  • les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs autorisés (GFIA) relevant de la loi du 12 juillet 2013 relative aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (ci-après loi 2013).

Par autres gestionnaires de fonds d’investissement (autres GFI), il faut entendre :

  • les gestionnaires de fonds d’investissement enregistrés (GFI enregistrés) ;
  • les sociétés de gestion relevant de l’article 125-1 du Chapitre 16 de la loi 2010;
  • les sociétés d’investissement autogérées d’OPCVM (SIAG) ;
  • les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs à gestion interne ;
  • l’unique société de gestion relevant du Chapitre 18 de la loi 2010.

Evolution des actifs gérés (en milliards d’€) par type de GFI

Les activités transfrontalières présentées au travers du graphique ci-dessus concernent les GFI établis dans un autre État membre de l’UE assurant la gestion d’OPCVM ou de FIA de droit luxembourgeois suivant l’article 119 de la loi 2010 et/ou l’article 33 de la loi 2013.

1. Les GFI autorisés

Répartition du nombre de GFI autorisés par catégories

1.1. Évolution en nombre / Évolution de l'emploi

1.2. Origine géographique

Origine géographique des GFI autorisés

*Détails des autres origines géographiques :

1.3. Actifs gérés

Répartition des actifs gérés par type de produit

1.4. Stratégies d’investissement

Répartition par stratégies d’investissement

1.5. Gestion discrétionnaire

1.6. Situation financière des GFI autorisés

Détail des résultats des GFI autorisés

2. Les autres GFI

Répartition du nombre des autres GFI par catégories

*sociétés de gestion qui gèrent des OPC qui ne se qualifient ni de FIA, ni d’OPCVM ou qui tombent dans les dispositions dérogatoires ou transitoires de la loi 2013

**Autres types de gestionnaires :

  • 4 Sociétés d’investissement autogérées d’OPCVM (SIAG) – 0,6%
  • 3 Gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs à gestion interne – 0,46%
  • 1 Société de gestion relevant du Chapitre 18 de la loi 2010 – 0,14%

À noter que EUR 96,0 milliards sont logés dans des FIA et non-FIA régulés qui tombent dans les dispositions transitoires telles que définies à l’article 58 de la loi 2013 et qui ne sont, par conséquent, pas rattachés à un gestionnaire autorisé ou enregistré relevant de la loi 2013.

2.1. Actifs gérés

Répartition des actifs gérés par type de produits

2.2. Stratégies d’investissement

Répartition par stratégies d’investissement

3. Activités transfrontalières*

3.1. GFI établis dans un autre État membre de l’UE

Répartition des produits gérés sur une base transfrontalière**

Répartition du nombre de GFI ayant des activités transfrontalières par catégories

* Sont exclus les GFI établis dans des pays tiers assurant la gestion de FIA régulés et non-régulés de droit luxembourgeois suivant l’article 44 de la loi 2013 et gérant EUR 20.8 milliards d’actifs.

** Données non disponibles pour les FIA non-régulés.

3.2. GFI établis au Luxembourg

3.2.1. Libre prestation de services (LPS) sous la directive OPCVM et GFIA

Nombre de GFI autorisés ayant notifié leur intention de gérer des OPCVM, respectivement des FIA dans un autre État membre de l’UE/EEE et ceci dans le cadre de la LPS

3.2.2. Libre établissement de succursales sous les directives OPCVM et GFIA

Au 31 mars 2021, 79 GFI autorisés (76 au 31 décembre 2020) sont représentés au moyen d’une succursale dans un ou plusieurs États membres de l’UE sous le couvert de la directive OPCVM ou de la directive GFIA.