Considérations générales

Un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) doit, pour exercer ses activités au Luxembourg, être préalablement agréé par la CSSF, conformément à l’article 129 de la Loi.

Un fonds d’investissement sous la forme d’un OPCVM n’est agréé que si la CSSF a approuvé les statuts (si l’OPCVM a adopté la forme d’une société sous la forme d’une société d’investissement), respectivement le règlement de gestion (si l’OPCVM est constitué sous la forme d’un fonds commun de placement) et le choix du dépositaire.

En outre, un OPCVM constitué sous la forme contractuelle d’un fonds commun de placement ne sera agréé par la CSSF que si celle-ci a approuvé la demande de sa société de gestion proposée. Un OPCVM constitué sous forme de société et ayant désigné une société de gestion n’est agréé que si la CSSF a approuvé la demande de la société de gestion désignée pour le gérer.

Les dirigeants d’un fonds d’investissement doivent posséder l’honorabilité et l’expérience suffisante, eu égard notamment au type de fonds concerné et à sa politique d’investissement. À cette fin, on entend par dirigeants les personnes qui représentent, en vertu de la loi et des documents constitutifs, le fonds d’investissement ou qui déterminent effectivement la conduite de l’activité du fonds d’investissement.

Le remplacement de tout prestataire de services désigné (administration centrale, dépositaire, société de gestion, réviseur d’entreprises agréé, gestionnaire de fonds d’investissement…) ainsi que toute modification du règlement de gestion ou des documents constitutifs du fonds d’investissement sont subordonnés à l’approbation de la CSSF.

L’octroi de l’agrément CSSF implique pour les membres des organes d’administration, de gestion et de surveillance de la société de gestion ou, le cas échéant, du fonds d’investissement, l’obligation de notifier spontanément à la CSSF, par écrit et de manière complète, cohérente et compréhensible, toute modification substantielle concernant les informations sur lesquelles la CSSF s’est fondée pour instruire la demande d’agrément. Tout changement de dirigeant doit également être notifié à la CSSF.

La CSSF tient une liste officielle des fonds d’investissement agréés au Luxembourg et soumis à sa surveillance. L’inscription sur cette liste vaut agrément et est notifiée par la CSSF au fonds d’investissement concerné.

L’inscription et le maintien de cette inscription sur la liste officielle sont soumis au respect de toutes les dispositions législatives, réglementaires ou conventionnelles relatives à l’organisation et au fonctionnement du fonds d’investissement ainsi qu’à la distribution, au placement ou à la vente de ses titres.

Le fait qu’un OPCVM soit inscrit sur la liste officielle visée à l’article 130, paragraphe (1), de la Loi ne peut en aucun cas être considéré comme une appréciation positive par la CSSF de la qualité des titres proposés à la vente.

Considérations spécifiques relatives à la demande d'agrément

Avant d’exercer une quelconque activité, et le cas échéant avant la constitution d’un OPCVM, une demande d’inscription sur la liste officielle doit être déposée auprès de la CSSF.

Les procédures d’agrément diffèrent selon le type de demande concernée :

  • le lancement d’un nouvel OPCVM non encore inscrit sur la liste officielle (y compris la transformation d’une structure existante non réglementée) ;
  • l’ajout d’un ou plusieurs sous-fonds additionnels à un OPCVM existant ;
  • la modification d’un OPCVM existant, ou
  • la transformation d’un fonds partie II ou d’un FIS déjà inscrit sur la liste officielle en un OPCVM non encore inscrit sur la liste officielle.

Le mode de transmission des informations à la CSSF varie également en fonction du processus d’agrément concerné.

La CSSF considère les informations à fournir comme des exigences minimales et se réserve le droit de demander des informations complémentaires qui s’avèreraient nécessaires au processus d’agrément.

Avertissement important : Les délais de retour indiqués dans la description du processus d’agrément ci-dessous constituent une indication générale des délais d’instruction d’un dossier de demande d’agrément de complexité moyenne. Ces indications générales ne doivent en aucun cas être comprises comme un engagement ferme à l’égard d’une demande spécifique. Bien que la CSSF s’attachera à respecter les délais indiqués pour émettre ses commentaires et statuer sur la demande, il convient de noter que ceux-ci peuvent varier en fonction du contenu et de la qualité des informations et documents transmis. Toute indication de délai est à considérer comme indicative et dès lors inadéquate à l’élaboration d’un programme d’investissement ou de commercialisation.

Le processus d’agrément d’un nouvel OPCVM (y compris les transformations) ou de sous-fonds additionnel(s) est subordonné au paiement d’une taxe unique, exigible dès l’introduction de la demande.

Pour plus de détails relatifs au barème des taxes, le requérant est invité à consulter le règlement grand-ducal du 21 décembre 2017 relatif aux taxes à percevoir par la CSSF.

Pour toute question d’ordre général, relative à la procédure de demande d’agrément, veuillez nous contacter par courrier électronique à l’adresse opc@cssf.lu ou par téléphone au (+352) 26 251-2251 (Helpdesk).

Processus d’agrément d'un nouvel OPCVM non encore inscrit sur la liste officielle

Ce processus d’agrément vise l’agrément d’un nouvel OPCVM non encore inscrit sur la liste officielle. A noter que seules les transformations pour lesquelles la structure existante n’est pas régulée par la CSSF sont concernées par ce processus.

Soumission de la demande et accusé de réception

Une demande doit être créée dans la section « Agrément OPC » disponible sur le portail eDesk de la CSSF.

Une fois la demande dûment remplie et accompagnée des documents requis, elle doit être transmise à la CSSF directement via eDesk.

Il est attendu des requérants qu’une demande ne soit transmise qu’à la condition de disposer d’éléments déterminés et définitifs. La transmission d’une demande incomplète pourra conduire à reporter le commencement de l’analyse et entraîner des délais supplémentaires dans l’examen de la demande.

En complément de la notification automatique sur eDesk, la CSSF accusera réception du dossier de demande dans un délai de deux jours ouvrables, par l’envoi d’un courrier électronique à la personne de contact indiquée dans eDesk. Cet e-mail précisera le nom de l’agent en charge de l’instruction du dossier d’agrément.

Échange de commentaires

La CSSF s’efforcera de transmettre ses premiers commentaires via l’application eDesk (demande d’informations et / ou de pièces justificatives complémentaires, demande de confirmations complémentaires, demande de précisions sur certains aspects de la demande…) dans un délai de dix jours ouvrables suivant réception d’un dossier de demande de complexité moyenne. La réception d’une demande plus complexe ou conséquente peut conduire l’agent de la CSSF en charge de l’instruction de la demande à contacter le requérant en vue de convenir mutuellement d’un délai spécifique. Dans ce cas, un courrier électronique est envoyé à la personne de contact indiquée dans l’application eDesk l’informant que la CSSF a envoyé de nouveaux commentaires.

Les informations ou documents complémentaires demandés doivent être transmis via eDesk dans une nouvelle version de la demande. L’échange de commentaires se prolongera aussi longtemps que la demande ne sera pas considérée comme dûment complète.

Si le demandeur rencontre des difficultés pour répondre aux commentaires et demandes de la CSSF et ne fournit pas de réponse dans un délai raisonnable (un mois maximum), la CSSF contactera le requérant afin de déterminer si l’instruction de la demande est à poursuivre ou à classer sans suite.

Avis de fin d'examen

En cas de décision positive de la CSSF, un avis de fin d’examen sera envoyé directement via eDesk (parallèlement, une notification par courrier électronique est envoyée à la personne de contact renseignée dans eDesk).

Cet avis de fin d’examen précise les informations et documents nécessaires à la finalisation du processus d’agrément de l’OPCVM, à transmettre en version signée et définitive, ainsi que le mode de transmission de chaque information ou document (via eDesk, courrier physique ou via e-file).

L’avis de fin d’examen précise également au requérant qu’à partir de ce moment la demande d’agrément est figée et qu’aucun changement susceptible de modifier le projet ou des documents passés en revue durant la phase d’examen n’est plus autorisé.

La CSSF attire l’attention du requérant que l’avis de fin d’examen est une procédure contraignante et constitue l’unique manière pour la CSSF de notifier une décision positive.

Inscription sur la liste officielle de l’OPCVM agréé

Après bonne réception du prospectus et des informations et documents demandés dans l’avis de fin d’examen, la CSSF procédera à l’inscription de l’OPCVM sur la liste officielle.

Parallèlement, la CSSF émet une lettre d’agrément officielle envoyée par courrier électronique (également disponible dans eDesk), ainsi que les identifiants CSSF.

La CSSF renvoie le prospectus visé via e-file, dans les cinq jours ouvrables suivant réception (visa électronique).

La CSSF délivre également les attestations OPCVM afférentes sous format électronique. Il est à noter que l’accomplissement du processus d’agrément d’un nouvel OPCVM et le processus de notification de l’OPCVM pour la commercialisation de ses parts/actions dans un autre État membre de l’UE sont deux processus distincts. Un OPCVM ayant l’intention de commercialiser ses parts/actions dans un autre État membre de l’UE, devra suivre une procédure de notification spécifique.

Pour contacter le chef de division ou l’agent CSSF en charge de l’examen de la demande, veuillez contactez le service.

L’ensemble des textes législatifs et réglementaires (Questions/Réponses comprises) est disponible sous la rubrique Cadre réglementaire.

L’ensemble des formulaires est disponible sous la rubrique Publication et Données.

Documentation

Lois, règlements et directives

Circulaires

Autres textes de référence

Formulaires

Guides

Liens utiles

Contact

Pour toute question d'ordre général
Helpdesk
(+352) 26 251- 2251
Pour les questions techniques sur eDesk
(+352) 26 251- 2414