La directive 2011/61/UE du Parlement européen et du Conseil du 8 juin 2011 relative aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (Alternative Investment Fund Managers Directive, AIFMD) régit la procédure de notification des GFIA établis à Luxembourg pour la gestion de FIA établis dans un autre État membre.

Informations à communiquer à la CSSF

Conformément à l’article 32 de la loi du 12 juillet 2013 relative aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (« Loi GFIA »), qui, avec l’article 33, ont transposé en droit luxembourgeois les dispositions de l’article 33 de la AIFMD, un GFIA établi au Luxembourg qui a l’intention de gérer pour la première fois des FIA établis dans un autre État membre, est tenu de communiquer les informations suivantes à la CSSF:

  1. l’État membre sur le territoire duquel il envisage de gérer des FIA directement ou d’y établir une succursale ;
  2. un programme d’activités précisant notamment les services qu’il envisage de fournir et identifiant les FIA qu’il compte gérer.

Si le GFIA établi au Luxembourg envisage d’établir une succursale, il doit en outre, fournir les informations suivantes :

  1. la structure organisationnelle de la succursale ;
  2. l’adresse, dans l’État membre d’origine du FIA, auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus ;
  3. les noms et coordonnées des personnes chargées de la gestion de la succursale.

Ces informations sont à transmettre à la CSSF à l’adresse e-mail suivante : luaifm33@cssf.lu

Conformément à l’article 32, paragraphe 4, de la Loi GFIA, la CSSF, dans un délai d’un mois à compter de la réception de la documentation complète, dans le cas où le gestionnaire envisage de gérer directement un FIA, et dans un délai de deux mois à compter de la réception de la documentation complète dans le cas où le gestionnaire envisage d’établir une succursale, transmet ladite documentation aux autorités compétentes de l’État membre d’accueil du GFIA (c’est-à-dire l’État membre dans lequel le FIA est établi). Cette transmission n’aura lieu que si le GFIA lui-même ainsi que sa gestion du FIA sont, et resteront conformes aux dispositions de la Loi GFIA.

La CSSF joint au dossier une attestation confirmant que le gestionnaire a été agréé par la CSSF. Cette transmission est notifiée sans délai au gestionnaire par la CSSF. Dès réception de la notification de la transmission, le GFIA établi au Luxembourg peut commencer à fournir ses services dans son État membre d’accueil.

Modification dans les informations initialement transmises

Conformément à l’article 32, paragraphe 5, de la Loi GFIA, en cas de modification substantielle des informations initialement transmises, le gestionnaire établi au Luxembourg doit en avertir par écrit la CSSF. En vertu du même article, toutes les modifications substantielles doivent être notifiées à la CSSF au moins 1 mois avant la mise en œuvre d’une modification prévue par le gestionnaire, ou aussitôt après une modification imprévue.

Les modifications des informations initialement transmises sont à envoyer à la CSSF à l’adresse e-mail suivante : luaifm33up@cssf.lu

Documentation

Lois, règlements et directives

Circulaires

Autres textes réglementaires

Formulaires

Contact

Pour les informations générales
Pour les notifications relatives à l'article 33 de la AIFMD
Pour les modifications dans les notifications relatives à l'article 33 de la AIFMD

L’ensemble des textes législatifs et réglementaires (Questions/Réponses comprises) est disponible sous la rubrique Cadre réglementaire.

L’ensemble des formulaires est disponible sous la rubrique Publication et Données.

Dernière mise à jour : 04 mai 2020