Le rôle de la CSSF pour les prestataires de services d’actifs virtuels enregistrés au Luxembourg sera limité uniquement à l’enregistrement, la surveillance et les mesures d’exécution en matière de LBC/FT. Dans ce contexte, la CSSF sera autorisée à demander des frais qui devront être payés par les prestataires de services d’actifs virtuels sous condition de l’enregistrement et de la surveillance en matière de LBC/FT.

Contact

Dernière mise à jour : 04 mai 2020