Consommateurs, Marchés, Professionnels

22 décembre 2008

La Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) informe qu’elle a rassemblé les données nécessaires pour analyser l’impact de la fraude dans l’affaire Madoff sur le secteur financier au Luxembourg. Il faut noter que cette affaire, à cause de sa complexité, n’a pas encore pu être analysée entièrement.

Cependant sur base des informations qui sont actuellement à sa disposition, la CSSF note que les établissements de crédit luxembourgeois sont légèrement touchés, à concurrence de 160 millions EUR par des expositions directes et indirectes, par cette affaire. Ce montant n’inclut pas des expositions éventuelles en vertu de la responsabilité contractuelle ou légale.

L’impact sur les organismes de placement collectif de droit luxembourgeois qui sont exposés, directement ou indirectement, à l’affaire Madoff est de 1,9 milliard EUR, ce qui représente seulement 0,15% des avoirs nets globaux des organismes de placement collectif au 30 novembre 2008.

A noter encore que les chiffres précités ne signifient pas que ces montants sont entièrement perdus, mais représentent le maximum de la responsabilité en cause.

La CSSF continue par ailleurs ses recherches pour analyser les éventuelles infractions aux dispositions légales et conventionnelles.