Consommateurs, Marchés, Professionnels

28 février 2014

Communiqué de presse 14/15

Dans le contexte des évènements actuels en Ukraine et suite aux conclusions du Conseil « Affaires étrangères » extraordinaire sur l’Ukraine du 20 février 2014 ayant décidé d’introduire des sanctions comprenant le gel d’avoirs contre les responsables de la violation des droits de l’homme, la CSSF rappelle aux établissements surveillés leurs obligations d’accorder une attention particulière à toute activité leur paraissant particulièrement susceptible d’être liée au blanchiment ou au financement du terrorisme, d’appliquer en permanence des mesures de vigilance renforcées aux personnes politiquement exposées telles que définies par la loi du 12 novembre 2004 relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme et d’informer sans délai la cellule de renseignement financier (CRF) notamment de toute demande de retraits ou transferts suspecte.