Publié le 1 avril 2022
Communiqué de presse

Comptes de profits et pertes des établissements de crédit au 31 décembre 2021

Communiqué de presse 22/07

Le résultat avant provisions et impôts du secteur bancaire luxembourgeois1 s’élève à 5.101,1 millions d’EUR pour l’année 2021, soit une augmentation de 10,7% en comparaison annuelle.

Compte de profits et pertes au 31 décembre 2021

Postes en millions d’EUR

janvier – décembre 2020

janvier – décembre 2021

Variation %

Marge d’intérêts

5.061,0

4.889,7 -3,4%
Revenus nets de commissions

5.038,4

5.931,1

17,7%

Autres revenus nets

1.401,4

1.903,0

35,8%

Produit net bancaire

11.500,7

12.723,8

10,6%

Frais de personnel

3.016,4

3.155,4

4,6%

Autres frais généraux

3.876,2

4.467,3

15,3%

Frais généraux

6.892,5

7.622,7

10,6%

Résultat avant provisions et impôts

4.608,2

5.101,1

10,7%

Constitution nette de provisions

922,0

254,0

-72,4%

Impôts

595,2

802,9

34,9%

Résultat net

3.091,1 4.044,3

30,8%

 

Sur l’année 2021, la marge d’intérêts a connu une baisse de 3,4%. Cette diminution s’explique par la réduction de marges d’intermédiation.

Les revenus nets de commissions ont enregistré une hausse de 17,7%. La hausse concerne tout particulièrement les banques qui prestent des services en relation avec la gestion de fortune pour clients privés et institutionnels dont les fonds d’investissement. L’augmentation des actifs déposés par ces clients auprès d’établissements de crédit a conduit en particulier à une hausse des commissions sur la garde d’actifs.

L’augmentation très significative (+35,8%) des autres revenus nets est le fruit de développements isolés, non récurrents.

Les frais généraux (+10,6%) restent orientés à la hausse pour la majorité des banques. Cette augmentation est surtout due à la forte hausse continue des autres frais généraux (+15,3%).

Les développements susmentionnés conduisent à un rapport charges sur revenus qui s’établit à 60%. Au 31 décembre 2021, 23 banques sur 124 présentent un rapport charges sur revenus supérieur à 100%.

Le résultat net de l’année 2021 est en hausse de 30,8% compte tenu de l’évolution des dotations aux provisions qui diminuent de 922 à 254 millions d’EUR. Cette réduction concerne des provisions sur des expositions performantes, constituées en 2020 en raison de la hausse anticipée de risques de crédit liés à la COVID-19.

1 Depuis 2021, les données du secteur bancaire luxembourgeois ont pour périmètre les banques actives à la période de référence, à l’exclusion de leurs succursales étrangères et de leurs filiales, afin de mieux représenter le niveau de l’activité nationale. Les publications en 2020 n’excluaient du périmètre que les filiales. Par conséquence, les chiffres de décembre 2020 ont été retraités pour tenir compte du changement de périmètre.