Professionnels

29 mars 2019

Communiqué de presse 19/14

I. Situation globale

Au 28 février 2019, le patrimoine global net des organismes de placement collectif, comprenant les OPC soumis à la Loi de 2010, les fonds d’investissement spécialisés et les SICAR, s’est élevé à EUR 4.262,654 milliards contre EUR 4.199,723 milliards au 31 janvier 2019, soit une augmentation de 1,50% sur un mois. Considéré sur la période des douze derniers mois écoulés, le volume des actifs nets est en augmentation de 1,80%.

L’industrie des OPC luxembourgeois a donc enregistré au mois de février une variation positive se chiffrant à EUR 62,931 milliards. Cette augmentation représente le solde des émissions nettes négatives à concurrence d’EUR 7,096 milliards (-0,17%) et de l’évolution favorable des marchés financiers à concurrence d’EUR 70,027 milliards (+1,67%).

L’évolution des organismes de placement collectif se présente comme suit :

Le nombre des organismes de placement collectif (OPC) pris en considération est de 3.890 par rapport à 3.889 le mois précédent. 2.523 entités ont adopté une structure à compartiments multiples ce qui représente 13.558 compartiments. En y ajoutant les 1.367 entités à structure classique, au total 14.925 unités sont actives sur la place financière.

Concernant d’une part l’impact des marchés financiers sur les principales catégories des organismes de placement collectif et d’autre part l’investissement net en capital dans ces mêmes OPC, les faits suivants sont à relever pour le mois de février:

Les marchés d’actions ont connu des développements divergents pour le mois sous revue.

Au niveau des pays développés, la catégorie d’OPC à actions européennes a réalisé une performance positive en raison notamment du maintien de la politique monétaire accommodante par la Banque centrale européenne et des progrès réalisés dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, et ce malgré des données macroéconomiques mitigées en zone euro et la décélération du commerce mondial. La catégorie d’OPC à actions américaines a connu un mouvement de hausse sous l’impulsion de l’avancement des négociations commerciales sino-américaines menant au report de nouvelles surtaxes douanières sur les produits chinois et de l’accord politique trouvé pour mettre fin au « shutdown » du gouvernement américain. La catégorie d’OPC à actions du Japon, sur base de l’avancée des négociations commerciales sino-américaines et de la faiblesse du Yen par rapport à l’USD, a su terminer en territoire positif en dépit d’un commerce extérieur japonais en baisse.

Au niveau des pays émergents, la catégorie d’OPC à actions d’Asie a globalement réalisé une performance positive sur base principalement des progrès dans les négociations commerciales sino-américaines, et ce malgré des développements divergents au niveau des différents pays de la région d’Asie. Dans le contexte d’un environnement macroéconomique global moins favorable, les catégories d’OPC à actions de l’Europe de l’Est et d’OPC à actions de l’Amérique Latine ont réalisé des pertes de cours.

Au cours du mois de février les catégories d’OPC à actions ont globalement affiché un investissement net en capital négatif.

Évolution des OPC à actions au mois de février 2019*


*  Variation en % des Actifs Nets en EUR par rapport au mois précédent

En Europe, les obligations d’entreprise ont réalisé des gains de cours sur fond notamment de la montée de l’appétit pour le risque, alors que les rendements des obligations d’État libellées en EUR ont légèrement augmenté. Le maintien de la politique accommodante par la Banque centrale européenne dans un contexte de données macroéconomiques plus faibles en zone Euro et la perspective d’un nouvel cycle d’opérations de refinancement à long terme à destination des banques ont soutenu les cours des obligations libellées en EUR, de sorte qu’en somme la catégorie d’OPC à obligations libellées en EUR a réalisé une performance positive.

Aux États-Unis, si les rendements des obligations d’État libellées en USD n’ont que peu bougé pour le mois sous revue face notamment au maintien du discours prudent de la Réserve fédérale américaine quant à l’orientation future de sa politique monétaire, l’appréciation de l’USD par rapport à l’EUR a fait clôturer la catégorie d’OPC à obligations libellées en USD en territoire positif.

Au niveau des pays émergents, ce sont surtout la forte demande pour les obligations de pays émergents libellées en USD, la montée des prix de certaines matières premières et la réduction des primes de risque qui ont alimenté le mouvement haussier de la catégorie d’obligations de pays émergents.

Au cours du mois de février les catégories d’OPC à revenu fixe ont globalement affiché un investissement net en capital négatif.

Évolution des OPC à revenu fixe au mois de février 2019*


*  Variation en % des Actifs Nets en EUR par rapport au mois précédent

L’évolution des actifs nets des OPC luxembourgeois diversifiés et des fonds de fonds est illustrée dans le tableau suivant :

Évolution des OPC diversifiés et Fonds de Fonds au mois de février 2019*


*  Variation en % des Actifs Nets en EUR par rapport au mois précédent

II. Ventilation du nombre et des avoirs nets des OPC

Durant le mois de référence, les onze organismes de placement collectif suivants ont été inscrits sur la liste officielle :

1) OPCVM partie I Loi 2010 :

  • ACTIAM (L), 60, avenue J-F Kennedy, L-1855 Luxembourg
  • CIRCLE FUND, 94, rue du Kiem, L-1857 Luxembourg
  • DEKA-UNTERNEHMERSTRATEGIE EUROPA, 6, rue Lou Hemmer, L-1748 Luxembourg-Findel
  • FONDACO OBIETTIVO WELFARE UCITS SICAV, 146, Boulevard de la Pétrusse, L-2330 Luxembourg
  • SOCIAL RESPONSIBILITY FUNDS, 16, rue Gabriel Lippmann, L-5365 Munsbach
  • SPDB GLOBAL FUNDS, 49, avenue J-F Kennedy, L-1855 Luxembourg
  • UC AXI GLOBAL COCO BONDS UCITS ETF, 8-10, rue Jean Monnet, L-2180 Luxembourg

2) OPC partie II Loi 2010 :

  • MUZINICH FIRSTLIGHT MIDDLE MARKET ELTIF SICAV, S.A., 6D, route de Trèves, L-2633 Senningerberg

3) FIS :

  • SKOPOS IMPACT FUND II SICAV-SIF, SCA, 19-21, route d’Arlon, L-8009 Strassen
  • TEMPUS EUROPE INVESTMENT FUND S.À R.L., SICAV-SIF, 15, boulevard Friedrich Wilhelm Raiffeisen, L-2411 Luxembourg

4) SICAR :

  • ADARA VENTURES III S.C.A., SICAR, 15, Boulevard Friedrich Wilhelm Raiffeisen, L-2411 Luxembourg

Les dix organismes de placement collectif suivants ont été radiés de la liste officielle au cours du mois de référence:

1) OPCVM partie I Loi 2010 :

  • BNP PARIBAS QUAM FUND, 10, rue Edward Steichen, L-2540 Luxembourg
  • FULLGOAL INTERNATIONAL UCITS ETF, 106, route d’Arlon, L-8210 Mamer
  • SPOTRTM 1, 33, rue de Gasperich, L-5826 Hesperange
  • WAVERTON INVESTMENT FUNDS SICAV, 44, rue de la Vallée, L-2661 Luxembourg

2) OPC partie II Loi 2010 :

3) FIS :

  • AERIANCE FCP-SIF, 20, boulevard Emmanuel Servais, L-2535 Luxembourg
  • ALPSTEIN FUND, 6, rue Lou Hemmer, L-1748 Senningerberg
  • APN CF (NO. 1) SICAV-FIS, 6, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg
  • OPTI-GROWTH FUND, 20, boulevard Emmanuel Servais, L-2535 Luxembourg

4) SICAR :

  • FIVE ARROWS CO-INVESTMENTS FEEDER V S.C.A. SICAR, 33, rue Sainte Zithe, L-2763 Luxembourg
  • NOVENERGIA II-ENERGY & ENVIRONMENT (SCA), SICAR, 28, Boulevard Royal, L-2449 Luxembourg