Publié le 15 décembre 2022
Communiqué de presse

Comptes de profits et pertes des établissements de crédit au 30 septembre 2022

Communiqué de presse 22/30

Le résultat avant provisions et impôts du secteur bancaire luxembourgeois1 s’élève à 4.705,4 millions d’EUR pour les trois premiers trimestres de l’année 2022, soit une augmentation de 21,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Toutefois, compte tenu de dotations aux provisions occasionnées majoritairement par les développements liés à la guerre en Ukraine, le résultat net accuse une baisse de 13% en comparaison annuelle.

 

Compte de profits et pertes au 30 septembre 2022

Postes en millions d’EUR

janvier – septembre 2021

janvier – septembre 2022

Variation %

Marge d’intérêts

3.500,0

4.744,1

35,5%

Revenus nets de commissions

4.282,4

4.733,6

10,5%

Autres revenus nets

1.617,1

1.265,8

-21,7%

Produit net bancaire

9.399,5

10.743,4

14,3%

Frais de personnel

2.273,2

2.437,5

7,2%

Autres frais généraux

3.250,0

3.600,6

10,8%

Frais généraux

5.523,2

6.038,0

9,3%

Résultat avant provisions et impôts

3.876,4

4.705,4

21,4%

Résultat net

3.169,8

2.758,4

-13,0%

 

Sur les trois premiers trimestres 2022, la marge d’intérêts a connu une hausse de 35,5% en comparaison avec la même période de l’année 2021. L’augmentation de ce poste a été partagée par 76% des banques luxembourgeoises. Elle s’explique par la croissance de l’activité des banques luxembourgeoises telle que mesurée par la hausse annuelle de la somme des bilans de 8% et par la hausse de taux d’intérêt.

Les revenus nets de commissions ont enregistré une hausse de 10,5% tandis que les autres revenus nets, comprenant les pertes de valeur liées au portefeuille de couverture suite à une appréciation de l’USD et les autres éléments volatiles et non récurrents, ont diminué de 21,7%. L’ampleur de la hausse des revenus nets de commissions résulte de facteurs spécifiques, non récurrents et non liés aux services de gestion de patrimoine.

Les frais généraux (+9,3%) restent orientés à la hausse pour 81% des banques. Cette augmentation est reflétée aussi bien au niveau des autres frais généraux (+10,8%) qu’au niveau des frais de personnel (+7,2%).

Les développements susmentionnés conduisent à un rapport charges sur revenus qui s’établit à 56% en moyenne. Cette moyenne cache d’importantes disparités entre les banques. Ainsi, au 30 septembre 2022, 25 banques sur 121 présentent un rapport charges sur revenus supérieur à 100%.

1 Les données du secteur bancaire luxembourgeois ont pour périmètre les banques actives à la période de référence, à l’exclusion de leurs succursales étrangères et de leurs filiales.