Publié le 12 décembre 2022
Communiqué de presse

Requête en sursis de paiement : ANPHIKO ASSET MANAGEMENT S.A.

Communiqué de presse 22/29

Conformément à l’article 122 de la loi du 18 décembre 2015 relative à la défaillance des établissements de crédit et de certaines entreprises d’investissement, une requête en sursis de paiement visant ANPHIKO ASSET MANAGEMENT S.A. a été introduite par la CSSF auprès du Tribunal d’arrondissement de et à Luxembourg siégeant en matière commerciale, en date du 9 décembre 2022.

ANPHIKO ASSET MANAGEMENT S.A. est une entreprise d’investissement IFR « Classe 2 » qui ne remplit pas les conditions d’éligibilité en tant que petite entreprise d’investissement non interconnectée au sens de l’article 1. 9bis-2) de la loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier et exerce les activités visées aux articles 24-1 (réception et transmission d’ordres portant sur un ou plusieurs instruments financiers), 24-2 (exécution d’ordres pour le compte de clients), 24-4 (gestion de portefeuille), 24-5 (conseil en investissement), 25 (agent teneur de registre), 28-6 (family office), 28-9 (domiciliataire de sociétés), 28-10 (professionnel effectuant des services de constitution et de gestion de sociétés), 29-1 (agent de communication à la clientèle) et 29-2 (agent administratif du secteur financier) de cette loi.

La signification de la requête de la CSSF en date du 12 décembre 2022 à ANPHIKO ASSET MANAGEMENT S.A. par exploit d’huissier entraîne de plein droit au profit de ANPHIKO ASSET MANAGEMENT S.A. et jusqu’à décision définitive sur la requête, sursis à tout paiement de la part de cet établissement et interdiction, sous peine de nullité, de procéder à tous actes autres que conservatoires, sauf autorisation de la CSSF ou dispositions légales contraires.